Me
Planet Warriors puis Ciela Village
© Jean-Marie Liot

Koésio

Planet Warriors puis Ciela Village puis Koésio

Le dernier né des Ocean Fifty (ex Multi50), mis à l’eau en 2020 pour Fabrice Cahierc puis repris un an plus tard par Erwan Le Roux, a bénéficié d’un gros travail en amont de la part de VPLP Design. C’est en effet le premier multicoque dont la structure a été entièrement conçue par VPLP – alors qu’elle était jusqu’ici sous-traitée – grâce aux outils développés depuis 2019 au sein de l’agence. « Nous avons conçu une structure inédite, sachant que le cahier des charges du client était de faire un bateau à la masse minimum de la jauge (3 200 kg pour la plateforme). Cela nous a permis de balayer très large et de tester de très nombreuses configurations dans cette optique d’optimisation de la masse », explique Antoine Lauriot Prévost, en charge du projet.

La chasse au poids a également concerné les éléments fixes du bateau (accastillage, moteur, bouts, tuyauterie, câbles…). Ce qui permet à Ciela Village d’être le bateau le plus léger de la flotte des Ocean Fifty.

OceanFifty Ciela Village
© Jean-Marie Liot

Sur les formes de coques, l’agence a tiré profit des retours d’expérience liés aux comportements sous foil des deux précédents Ocean Fifty qu’elle a conçus, Solidaires en Peloton-ARSEP et Ciela Village (devenu Leyton), ce qui a permis de pousser le curseur vers la recherche de performance. Concrètement, un gros travail a été fait sur les centres de volume longitudinaux en les reculant, pour éviter que le bateau, qui n’a pas de plans porteurs à l’arrière, ne cabre trop.

Autre innovation, la configuration des bras en K, avec le bras arrière qui va jusqu’au pied de mât, qui a permis de faire un cockpit deux fois plus long et entièrement couvert avec beaucoup de volume sous la casquette. Un gros plus pour la protection du skipper au large, mais également pour les Grands Prix, puisque les masses ont pu être centrées, les équipements et winches ayant été avancés. « L’équipage est du coup lui-même plus avancé, ce qui donne une meilleure assiette générale au bateau », ajoute Antoine Lauriot Prévost.

Année de lancement

2020

Programme

Multi50

Architecte

VPLP Design

Chantier

Persico Marine

Matériaux

verre/carbone

Longueur

15,24 m

Largeur

15,20 m

Tirant d’eau

3,50 m

Tirant d’air

21,77 m

Propulsion

voile

Surface

177 m2/265 m2

Les derniers projets course de VPLP Design