Me
Ampersand projet VPLP Verdier
© VPLP design

Monaco Yacht Show : deux nouveaux concepts dévoilés

Chaque année VPLP Design présente un ou plusieurs concept-boats qui préfigurent une tendance, une envie, une direction qui incarne la vision du cabinet. Cette année, lors du Monaco Yacht Show – où VPLP Design est présent jusqu’au 1er octobre (quai Jarlan – stand QJ11) – nous dévoilons deux concepts bien différents, mais emblématiques de notre vision de la mer et des bateaux à voile.

Le premier est baptisé Ampersand – la traduction anglaise du symbole « & » – car il vise le mariage de deux mondes : celui un peu brut, un peu mâle, de la performance en mer, et celui, plus doux, plus féminin, du confort au mouillage. La conception de l’Ampersand 100′ (voir l’image ci-dessus) s’est donc attachée à réconcilier deux caractéristiques apparemment opposées en dégageant une identité qui emprunte les attributs de nos bateaux de compétition associés à une élégance issue d’une référence plus classique.

« Nous sommes partis du travail fait autour de Comanche, le 100 pieds qui a tout gagné depuis sa mise à l’eau, explique Marc Van Peteghem. On retrouve ainsi un mat reculé pour un plan de voilure performant, une grand voile à fort allongement et un triangle avant puissant ainsi que la carène à bouchains caractéristique de nos IMOCA. La puissance a été ensuite « adoucie » par une ergonomie facilitant la manœuvre et par une esthétique intemporelle empruntant les codes des bateaux de régates classiques.« 

 

Deux nouveaux concepts dévoilés par VPLP

 

Notre second concept est une évolution de Komorebi, le trimaran de 282 pieds présenté l’an dernier à la même époque. Ramené à 200 pieds, sans piscine mais avec la même ouverture des espaces, Komorebi Wingsails Exploration Trimaran (voir l’image ci-dessus) exploite pleinement son caractère hybride, propulsé à la fois par des moteurs et par des ailes rigides arisables – ce qui lui procure une grande autonomie – pour partir découvrir de nouveaux horizons. Capable d’embarquer un tender proche du bateau de travail et un hydravion, c’est un véritable bateau d’exploration.

Depuis sa collaboration avec Oracle-USA17 sur la coupe de l’America, à la fin des années 2000, VPLP Design suit de près l’évolution des ailes rigides. « Dans le monde du yachting, les gréements n’ont pas suivi le rythme des progrès des carènes, souligne Marc Van Peteghem. Nous pensons qu’on peut beaucoup gagner en simplicité. » L’aile rigide arisable présente de nombreux avantages : très puissante, elle peut se régler automatiquement et s’avère donc manœuvrable par un équipage réduit. Voilà pourquoi VPLP Design a beaucoup investi dans cette voie : « Dans les semaines qui viennent nous allons débuter la phase d’essai de notre prototype de 8 mètres de haut« , révèle Marc. Premiers bilans en début d’année prochaine.

Abonnez-vous à la newsletter
de VPLP Design