Clack Architecte naval VPLP
© Jakez Le Gall

Clak40 : une victoire et une mise à l’eau.

Premier Class40 conçu par VPLP Design, le Clak40 a décroché sa première victoire le week-end dernier, puisque le n°2, Happyvore, skippé par Nicolas d’Estais, a remporté l’ArMen Race Uship. Et mardi, c’est le n°3, Fondation Stargardt, qui a été mis à l’eau pour son skipper, Martin Le Pape.

Pour sa quatrième course à bord de son Clak40 Happyvore, Nicolas d’Estais s’est offert le week-end dernier sa première victoire, remportant, aux côtés de Léo Debiesse et Jean Marre, l’ArMen Race Uship devant Edenred (Emmanuel Le Roch) et Banque du Léman (Valentin Gautier/Simon Koster). “La course s’est déroulée dans des conditions plutôt molles, dans lesquelles le bateau est vraiment à l’aise parce qu’il a peu de surface mouillée par rapport aux autres scows, explique Nicolas d’Estais. Nous sommes partis avec un plan de vol stratégique assez clair, on s’y est tenus et ça a bien marché. A l’arrivée, je suis content de la vitesse du bateau, de nos choix, on s’est bien amusés à bord avec mon équipage de ministes. »

Un mois et demi plus tôt, pour sa première course de la saison, Nicolas d’Estais avait signé une belle sixième place sur la 1000 Milles des Sables. “Je suis vraiment content de ce résultat, c’était ma première en solo sur le bateau. Il est très polyvalent, à l’aise au VMG portant et dans le petit temps, sachant qu’il a vraiment été dessiné pour ces conditions dans un objectif de Route du Rhum.”

L’hiver dernier, le Clak40, mis à l’eau en octobre 2021, un mois avant le départ de Transat Jacques Vabre (13e place), avait été optimisé après le test grandeur nature qu’a constitué cette course. “On a gagné quasiment 150 kilos qu’on a presque intégralement remis dans le bulbe pour avoir un bateau plus raide et améliorer son comportement au reaching. On a reculé le bulbe et rajouté de la quête dans le mât, on a gagné 20 kilos de redressement en tête du mât, ce qui est énorme. Les résultats ? “Clairement, le bateau est plus à l’aise dans du vent fort, son comportement n’est pas du tout le même que lors de la Jacques Vabre”, se félicite Nicolas d’Estais. 

Autre gros motif de satisfaction, l’ergonomie, avec un cockpit qui protège vraiment le skipper : “Les postes de veille permettent d’être abrité, de vivre quasiment à l’extérieur, un peu comme dans les nouveaux Imoca. J’ai un retour d’écran d’ordinateur et une souris dehors, si bien que je fais ma météo et ma navigation depuis mon poste de veille, je n’ai besoin de rentrer que pour dormir et matosser. Comme il y a très peu de vent apparent sous la casquette, ça retarde le moment où les conditions deviennent impressionnantes. En termes d’endurance au large, c’est un vrai gain.”

Si le n°2 a donc été bien optimisé, le n°3 vient tout juste de sortir de chantier : Fondation Stargardt, loué pour la saison à Martin Le Pape par son propriétaire italien, Francesco Rosati, a été mis à l’eau mardi à Vannes. Le skipper s’est beaucoup investi lors des derniers mois de construction au chantier Multiplast : “Avec le retour d’expérience en course des skippers des bateaux 1 et 2 [Andrea Fornaro pour le 1, NDLR] on a pu faire travailler les architectes de VPLP Design pour optimiser encore les échantillonnages afin de gagner du poids, on a aussi pu jouer sur la position du bulbe et des ballasts. J’ai également mis ma patte aux niveaux de l’accastillage, du système de piano, de l’ergonomie, j’ai eu la chance que le propriétaire me laisse carte blanche.”

Interrogé mercredi lors de sa première navigation au large de Groix, Martin Le Pape ajoute : “Ça fait plaisir de concrétiser un tel projet. L’idée de départ était d’avoir un bateau typé VMG en vue de la Route du Rhum, qui va vite au portant et est performant au près, il devrait pécher un peu au reaching du fait de sa carène un peu moins puissante, mais j’ai hâte de voir ce que les modifications apportées pour gagner du moment de redressement vont donner en confrontation.” Début de réponse en juillet sur la Drheam-Cup, course qualificative pour la Route du Rhum-Destination Guadeloupe.

Abonnez-vous à la newsletter
de VPLP Design